IoMTMédical

Les défis dans la conception d’un dispositif médical portable

Rédigé par
Équipes de développement logiciel @ CLEIO

Les appareils IoMT (Internet of Medical Things) sont en train de révolutionner l’industrie médicale. Il faut dire que ces dispositifs médicaux, alliant technologie de pointe et connectivité, transforment radicalement la manière d’aborder notre santé et notre bien-être.

Dans cette catégorie, nous trouvons les dispositifs médicaux portables, connus également sous le nom de wearables. Ces petits objets électroniques, que l’on peut porter sur soi directement au contact de notre corps à la manière d’un bracelet ou d’un vêtement, collectent, transforment et transmettent des données en temps réel. Une fois analysées, ces données peuvent offrir un aperçu de l’état de santé général de l’utilisateur.

Loin de se substituer à un médecin, ils représentent néanmoins une aide précieuse dans le suivi médical, ainsi que dans la prévention et la détection des maladies ou problèmes de santé.

Où se situent les défis dans la conception d’un appareil IoMT pour garantir son efficacité face aux enjeux en matière de santé et de soins?

L’expérience utilisateur

Adopter un design centré utilisateur est fondamental pour garantir l’efficacité, la sécurité et l’adoption du wearable. Un dispositif facile et agréable à utiliser aura plus de chance de remporter l’adhésion des patients et des professionnels de santé qui n’hésiteront pas à le recommander.

Voici quelques aspects à ne pas laisser de côté:

Accessibilité et facilité d’utilisation

Un design intuitif et accessible a de grandes chances d’augmenter l’adoption du dispositif. Si l’utilisateur trouve l’appareil difficile à utiliser, il est moins susceptible de le porter régulièrement. Conséquence, son efficacité risque d’être considérablement réduite.

C’est pour cela qu’il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance des utilisateurs cibles et de pouvoir recueillir leurs retours sur le produit lors de tests effectués dans un contexte d’usage réel.

Confort et portabilité

De la même façon, un dispositif confortable à porter sur de longues périodes, discret et qui ne gêne pas l’utilisateur dans ses activités quotidiennes encourage davantage une utilisation continue. C’est un indispensable pour garantir le suivi en temps réel des indicateurs de santé.

Établir un protocole de test qui laisse le temps à l’utilisateur de s’adapter au nouvel objet permet d’éviter les biais qui pourraient faire croire, à première vue, qu’il est dérangeant ou inconfortable.

Personnalisation et adaptabilité

Une personnalisation efficace améliore l’engagement de l’utilisateur. Il est donc important de veiller à adapter le dispositif aux besoins spécifiques des différents utilisateurs en leur donnant la possibilité de personnaliser les fonctionnalités et les alertes.

Esthétique

Pour qu’un produit soit plus facilement adopté, son aspect esthétique est important. Changer son narratif, c’est-à-dire l’image qu’il projette, est parfois nécessaire pour que l’utilisateur ne soit pas stigmatisé. Par exemple, il peut s’agir de faire ressembler un dispositif médical à un bijou ou un accessoire de mode pour lui donner plus de chance d’être porté en continu.

Le traitement et l’analyse des données de santé

Les données collectées par un appareil IoMT ne sont pas des données comme les autres. Elles ont un lien direct avec la santé du patient et doivent être traitées adéquatement pour avoir un impact positif sur celle-ci.

Voici trois enjeux de taille à considérer:

Précision, compréhension et fiabilité des données

Des mesures imprécises ou incomprises peuvent conduire à des diagnostics erronés ou à la prescription d’un traitement inadapté. C’est pour cette raison que les données de santé collectées par le dispositif doivent être précises, claires et fiables pour pouvoir être utilisées de manière sécuritaire dans le contexte médical.

De la même manière, l’analyse des données en temps réel est cruciale pour ne pas retarder le déclenchement d’une alerte si l’état de santé du patient se dégrade soudainement.

Intégration des données avec les systèmes de santé

Bien souvent, les données sont intégrées au dossier médical électronique du patient pour permettre aux professionnels de santé d’avoir une vue complète de son état de santé général.
Garantir une intégration fluide de ces données est primordial pour ne pas perdre des informations essentielles et garantir une prise en charge efficace. Quand on connaît la quantité de données recueillies sur des canaux différents par les professionnels de santé, l’enjeu est de taille.

Confidentialité des données de santé

Pour préserver la confiance des utilisateurs vis-à-vis des wearables, la transparence est de mise. Préciser à l’utilisateur quelles sont les données recueillies, comment elles sont utilisées et avec qui elles sont partagées le rassure. En connaissance de cause, il a plus de chance de donner son consentement pour leur utilisation.

Des réglementations strictes existent d’ailleurs en Europe avec le RGPD (Règlement général sur la protection des données) et aux États-Unis avec la HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act). Le non-respect de ces réglementations peut entraîner des sanctions sévères.

La cybersécurité

Parce qu’il collecte des données de santé confidentielles, un wearable doit être irréprochable en matière de cybersécurité. Prendre des mesures pour mitiger les risques d’intrusion est essentiel pour éviter les graves conséquences qu’une violation des données des patients pourrait avoir.

Voici les principaux défis à considérer pour garantir la confidentialité des données personnelles:

Authentification et autorisation

Les appareils IoMT sont susceptibles d’être ciblés par des attaques spécifiques dont le but est de venir perturber leur fonctionnement ou d’exposer les données personnelles des patients. Pour cela, il est essentiel de limiter l’accès aux données uniquement aux utilisateurs autorisés par un système d’authentification robuste.

Sécurité des transmissions de données

Pour pouvoir être utilisées, les données collectées ont besoin d’être transmises à des serveurs ou à des applications via Internet ou le Bluetooth. Sécuriser la transmission des données personnelles permet d’éviter qu’elles ne soient interceptées. Le chiffrement des données, lui, garantit leur confidentialité dans le cas où elles tomberaient entre les mains de personnes malveillantes.

Mise à jour et maintenance de sécurité

L’absence de mises à jour régulières peut rendre un appareil IoMT vulnérable aux cyberattaques. Le mettre à jour régulièrement, c’est s’assurer de corriger les failles de sécurité potentielles.

L’exposition aux ondes électromagnétiques

Les dispositifs médicaux portables, comme tout appareil électronique, émettent des ondes électromagnétiques. Cela soulève des questions et des préoccupations quant à leur impact potentiel sur la santé et la sécurité des utilisateurs, mais également sur le fonctionnement des autres appareils se trouvant dans le même environnement.

Minimiser les effets sur la santé à long terme

Les wearables utilisent des technologies sans fil comme le Bluetooth ou le WiFi pour la transmission des données. Cela signifie qu’un patient qui porte ce type d’appareil en permanence est exposé de manière constante aux ondes électromagnétiques.

Les inquiétudes sur les effets sur la santé à long terme sont légitimes. Il est donc important que le fabricant réduise l’exposition aux ondes au maximum, sans pour autant compromettre le fonctionnement de l’appareil.

Des normes à respecter pour éviter les interférences

La conception d’appareils électromédicaux est encadrée par des normes strictes et plus sévères que celles que l’on trouve dans d’autres domaines. C’est le cas de la norme IEC 60601 qui impose des limites d’émission électromagnétique aux fabricants.

Elle vise notamment à s’assurer que, dans un environnement clinique, le fonctionnement de ces appareils n’est pas perturbé par des ondes électromagnétiques, et qu’ils ne produisent pas eux-mêmes des ondes qui pourraient affecter le fonctionnement d’autres équipements. En fin de compte, c’est la sécurité du patient qui est en jeu.

Les dispositifs médicaux portables sont plus qu’une simple tendance: ils représentent l’avenir de la médecine préventive et personnalisée. C’est en faisant attention à tous ces aspects qu’il sera possible de gagner la confiance des patients et des professionnels de santé, et ainsi assurer le succès à long terme de ces dispositifs.

Chez CLEIO, nous participons activement à cette révolution en mettant notre expertise en design et en ingénierie au service de ces solutions innovantes qui font progresser les soins de santé.

Auteur et collaborateurs

Rédigé par
Équipes de développement logiciel @ CLEIO

Infolettre et Monthly Digest

Abonnez-vous pour recevoir notre contenu directement dans votre boîte courriel.

Articles que vous pourriez aimer

Au top ce mois-ci

Prototypage de dispositifs médicaux: un aperçu complet du processus

Assurance qualité

Renforcer la sécurité des utilisateurs de dispositifs médicaux avec IEC 62366-1 et les normes associées

Logiciels

Développement de logiciels pour dispositifs médicaux: Guide complet

Au top ce mois-ci

Prototypage de dispositifs médicaux: un aperçu complet du processus

Assurance qualité

Renforcer la sécurité des utilisateurs de dispositifs médicaux avec IEC 62366-1 et les normes associées

Want your innovative ideas to create a positive impact?

Answer a few questions and get a free, no-strings-attached, 45-minute consultation with our industry-leading experts